Comment bien réussir la rénovation du cuir d’un siège auto ?

cuir

Le cuir d’un siège auto est une matière organique qui possède une grande résistance. Néanmoins, il n’est pas à l’abri des dégâts occasionnés par le temps qui lui font perdre aussi bien de sa solidité que de son éclat. Pour pallier ce problème et continuer à profiter des avantages qu’offre le siège auto en cuir, il est alors indispensable de penser à la rénovation. Découvrez donc comment bien réussir la rénovation du cuir d’un siège auto.

Aperçu de la rénovation de cuir

La rénovation du cuir est une étape qui a pour but de redonner à la surface son aspect lisse, son homogénéité, sa souplesse et son toucher doux. Il peut arriver que les sièges auto de votre voiture se détériorent même si vous en prenez soin fréquemment. Cela est généralement dû au changement de température, à l’exposition au soleil ou encore aux frottements répétés.

La rénovation d’un siège auto est alors nécessaire lorsque le cuir présente des détériorations telles qu’un assèchement, une perte de couleur, des griffures ou des craquelures. Une telle manœuvre permet de :

  • masquer toutes les traces d’usure et de détérioration ;
  • retrouver tout l’aspect esthétique du cuir ;
  • prévenir de l’apparition de trous ou de fissures ;
  • réaliser des économies ;
  • prolonger la durée de vie du siège auto.

La rénovation du cuir s’avère être un procédé assez simple à réaliser lorsque vous disposez des bons équipements. De plus, une bonne maitrise des diverses étapes rend la tâche encore plus facile.

Les outils indispensables

Comme tous travaux, ceux de rénovation ou de réparation du cuir nécessitent l’usage d’outils et de produits adéquats pour un résultat satisfaisant. De ce fait, vous devez posséder des produits tels que :

  • la résine réparatrice colorée : pour restaurer et nourrir le cuir du siège auto en cas d’éraflures ou de griffures ;
  • le vernis fixatif cuir : en complément du pigment pour le cuir, préserve la couleur du matériau ;
  • la colle spéciale pour cuir : pour réparer les déchirures sur le siège auto ;
  • la pâte réparatrice : très performante pour restaurer un cuir déchiré ou troué ;
  • le décapant cuir : afin de décaper la surface avant l’application de la peinture ;
  • la peinture cuir : pour teindre le cuir en conservant son aspect initial et son toucher.

Un papier à poncer est nécessaire pour mieux préparer la surface en cuir qui est particulièrement rugueuse et abimée. Il est également conseillé d’avoir les outils de base tels qu’un tampon, un stylo retouche cuir, une spatule souple, de tampons applicateurs, chiffon microfibre, etc.

Les étapes à suivre pour réussir la rénovation du cuir

La rénovation du cuir d’un siège auto s’effectue le plus souvent en trois étapes à savoir la préparation de la surface, le remplissage et la peinture puis les finitions.

La préparation

La préparation consiste à éliminer les saletés et à appliquer un solvant nettoyant pour dégraisser le siège auto. Cela permet d’enlever le vernis et garantit une bonne adhérence de la peinture sur la surface.

Pour y arriver, il suffit de verser le produit sur le chiffon et d’essuyer sérieusement tous les éléments du siège. Il s’agira ensuite de poncer la surface à l’aide du papier à poncer puis de dégraisser à nouveau.

Le remplissage et la peinture

Au cours de cette étape, vous devez d’abord repérer les divers trous, les combler avec un bout de tissu si nécessaire et y appliquer la colle spéciale pour cuir. Il faut ensuite attaquer la zone autour du trou. Pour cela, vous devez y stabiliser la surface, la poncer, l’essuyer, la sécher à la chaleur.

Répétez le processus jusqu’à l’obtention d’une couche surface stable et lisse puis poncez à nouveau. Enfin vient l’étape de l’application de la peinture. Celle-ci est mélangée au filler afin de réduire considérablement la quantité nécessaire. Le mélange obtenu est alors appliqué dans les trous et les craquelures à l’aide de la spatule souple.

Les finitions

Lors des finitions, il est d’usage d’appliquer de fines couches de peinture superposées. Chacune de ces couches sert à masquer les défauts de la surface en cuir et atteindre le résultat escompté.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.