Valeur du CAC40 : un bon bouclier contre les crises 

La pandémie du coronavirus n’a épargné aucun secteur d’activité. Dans le domaine de la finance, elle a considérablement paralysé le marché boursier et bon nombre d’acteurs ne savent plus à quel saint se vouer. L’indice phare de la bourse de Paris, le CAC40, a également été secoué par cette crise sanitaire sans précédent et depuis lors, il essaie de garder la tête hors de l’eau. Faut-il toujours investir sur le CAC40 ? Découvrez dans cet article, la réponse à cette interrogation qui soulève de nombreuses questions dans le cœur des investisseurs.

Que peut-on retenir du CAC40 ?

Le CAC40 est l’indice boursier de Paris qui affiche la santé financière de la France. En effet, on peut remarquer qu’il se compose du sigle CAC qui signifie de façon littérale, « Cotation Assistée en Continu » et du chiffre 40 qui traduit le nombre de sociétés françaises qui la constitue. Cependant, il faut souligner que ces sociétés sont exclusivement des sociétés d’envergure internationale ayant de fortes actions sur Euronext.

C’est le cas par exemple de la compagnie Air Liquide dont la capitalisation est de 50 milliards d’euros. Ce pouvoir d’échange lui confère ainsi, une place considérable sur le marché boursier. Si vous souhaitez investir dans l’action Air Liquide, vous pouvez suivre les étapes décrites ici : https://investir-sur-internet.com/comment-acheter-des-actions-en-ligne/action-air-liquide/. Par ailleurs, soulignons qu’Euronext détient la première place boursière en Europe et que la plupart des entreprises du CAC40 dépendent inexorablement de leur valeur sur le marché. À cet effet, cette situation n’a pas un grand impact sur le cours de l’action Air Liquide. Ce dernier est continuellement en hausse et les prévisions des analystes à son sujet sont positives. Sachant que tout investissement n’est pas sans risque, le choix de Air Liquide demeure quand même, un choix judicieux pour tout investisseur. Cela dit, comment fonctionne le CAC40 ?

Mieux comprendre le fonctionnement de CAC40

Personne n’aurait pu prédire le mouvement catastrophique qu’a rencontré le marché financier en 2020. Ce qui veut dire que tout peut arriver et l’univers de la banque n’est certainement pas au bout de ses surprises. C’est pour cette raison que l’investissement en bourse demande au préalable une bonne compréhension du fonctionnement du marché. En ce qui concerne l’indice boursier CAC40, rappelons qu’il est un poumon qui regroupe les 40 meilleures sociétés françaises et européennes. De ce fait, la valeur des actions des sociétés afférentes varie en fonction de la cotation de la bourse du CAC40. Par conséquent, il est crucial de savoir à priori comment calculer sa valeur afin de suivre son cours en temps réel.

Mais les pondérations diffèrent et le CAC40 s’illustre en trois catégories. Il s’agit du :

  • CAC40 TR (Total Return) ;
  • CAC40 GR (Gros Revenu) ;
  • CAC40 NR (Net Total Revenu).

Étant donné que cet indice est en perpétuelle évolution, la connaissance de ces méthodes de calcul est la base pour une maîtrise harmonieuse du fonctionnement du CAC40.

Quel avenir pour le CAC40 avec ces moments de crise ? 

Si on tient compte des statistiques de hausse et baisse de la valeur du CAC40 au cours de ces dernières années, l’investissement sur ce dernier présente clairement des risques. À ce titre, pour tout investissement, il est important de prendre en considération le ratio entre les valeurs d’actifs net et les capitalisations boursières des sociétés qui la composent. De façon explicite, le ratio détermine le prix du CAC40 et donc la valeur des sociétés.

Cela dit, ce ne sont pas les seuls paramètres qu’un bon investisseur doit considérer. Il doit également tenir compte des perspectives de croissance future. On ne peut donc pas savoir exactement quand il faut acheter ou vendre des actions à la bourse du CAC40. Surtout avec le taux de repli observé en 2020 qui était de 7 %, il faut avoir le cœur bien en accroche et un goût poussé pour le risque avant d’investir. Et comme sur tous les marchés financiers de la planète, le risque est réel et présent pour toute action ou toute transaction. 

Mais les chiffres récents parlent pour le compte de l’amélioration de la cotation boursière du CAC40. Même si certains analystes estiment que tout investissement mettrait du temps à se valoriser, cet indice boursier garde le cap et une stabilité financière se profile à l’horizon.

En somme, il faut retenir que l’indice boursier du CAC40 n’a pas encore touché le fond malgré les turpitudes du marché boursier. À cet égard, il est important pour tout investisseur de diversifier son portefeuille afin de limiter les risques. C’est une règle primordiale pour tout investisseur en bourse. 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.